Soyons sérieux, Maider n’a rien à voir avec l’extrême-droite, mais qu’elle le dise !

Et voilà que « finement », Monsieur Franck Perrin, ci-devant candidat FN à la mairie de Biarritz en 2014, nous déclare qu’à titre personnel (et non au nom du FN), avec un comparse, il appelle à voter Maider Arosteguy !

Ça, c’est de la politique!

Je connais Maider Arosteguy. Elle est étrangère à l’extrême droite. Je le sais, je l’affirme. Pourquoi ne le dit-elle pas?

J’aurais aimé que certains, notamment parmi les LR, le disent haut et fort avant moi.

Maider a fait des erreurs. Elle s’est fourvoyée et laissée piéger dans son soutien à Fillon jusqu’au bout. Pas au début, son choix était « relativement » défendable en termes de programme.

Mais elle est étrangère à l’extrême droite.

Elle aurait dû prendre ses distances à partir du scandale, que personne ne pouvait prévoir. Elle aurait dû appeler à rejeter Le Pen.
Mais elle est étrangère à l’extrême droite. J’aurais aimé que d’autres le disent avant moi.

Elle a été très mal conseillée. Elle s’est laissée influencer par des gens qui l’ont fait dériver beaucoup trop à droite, ce qui n’a rien à voir avec ce qu’elle a au fond d’elle-même.

Aujourd’hui, elle a perdu, et de beaucoup. Mieux conseillée, mieux accompagnée et entourée, il aurait pu en aller différemment.

Quant à Bru… Bru/Menou!… Passons sur ses conditions de désignation. LREM? Majorité présidentielle? My foot! Il ne sait même pas dire dans quel groupe parlementaire il va siéger! Plutôt, il ne veut pas. Bayrouseries répugnantes.

L’Élysée dit déjà que le président n’hésitera pas à se débarrasser de Bayrou. Il se débarrassera aussi du modem. Je ne pensais pas que cela viendrait si vite. Il faut dire qu’avec le comportement écoeurant de Bayrou ces derniers jours…

Le vote blanc n’a aucun sens ni valeur sous notre régime électoral actuel. Hormis l’expression sans impact d’un refus du choix proposé. Et c’est dommage. Un vote blanc favorise toujours quelqu’un qu’on n’a pas envie d’aider.

Mais, pour toutes ces raisons, pour ces turpitudes accumulées, pour toute cette vieille politique qu’on ne veut plus voir, pour toutes ces déplorables erreurs, ces tricheries, pour dire encore une fois combien je suis navré de la situation politique épouvantable de cette belle circonscription de la Côte basque, dimanche, pour la première fois de mes presque cinquante ans d’électeur, je voterai BLANC.

Catégorie(s) :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.