Une gare de Biarritz, un accès ferroviaire, un quartier de La Négresse totalement indignes de notre perle océanique !

Cohérence globale à chercher entre accès ferroviaire, nouvelle politique de mobilité, de stationnement, de circulation en centre ville et sur le littoral.
Les Biarrots d’abord, habitants et commerçants. La station jamais oubliée, mais rendue agréable et douce à vivre pour des touristes qui devront aussi apprendre le civisme, la fin des pollutions…
Un plan global et cohérent. Vite.

[BIARRIZ-ON-T-AIME]

Catégorie(s) :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.